OSONS LE CHANGEMENT

QUELQUES IDÉES INTÉRESSANTES

les Mobi-Bus, les Mobi-Taxis,les Mobi-Events et les Mobi-Tours, 

Zones de transbordement de marchandises vers les Centres Urbains

Les Mobi-Bus

En complément à cette mobilité urbaine électrique, douce et non-polluante, nous pourrions envisager l'utilisation de petits Mobi-Bus d'une capacité d'une vingtaine de passagers (9 places assisses+ 5 strapontins+ quelques places debout + chauffeur et accompagnateur).

En ce qui concerne Bruxelles, cela répondrait déjà, en partie, au manque d'équipements écologiques en mobilité urbaine douce, tel que mentionné dans une étude européenne réalisée sur 15 villes, et dans laquelle Bruxelles, pourtant capitale de l'Europe, n'arrive qu'en 8ème position. (Annonce faite sur la RTBF, le jeudi 22/05/2018 au flash de 10h).

En cause : le manque d'infrastructures pour les déplacements en vélos, et le manque d'investissements en mobilité douce urbaine.

Les Mobi-Taxis et les Mobi-Bus pourraient déjà servir de réponses à ces carences énoncées !

Que sont ces Mobi-Bus ?

Ce sont de petits moyens écologiques de transport urbain, mûs par 4 Motoroues électriques indépendantes à puissance adaptée, et donc beaucoup plus légers et maniables.

Dimensions proposées : L 6 m- l 2.30 m - Ht 2.80 m.

Plancher surbaissé, contenant le stockage énergétique (batteries lithium-polymères) recharge en 10h, avec possibilité de recharge rapide à 80%.

Une seule grande porte d'accès à 2 battants coulissants.

En dessous du plancher surbaissé, possibilité de rampe électrique coulissante et donc escamotable pour l'accès et le transport des personnes à mobilité réduite.

Le toit des Mobi-Bus serait équipé de panneaux photovoltaïques.

NB

 - Le nombre important de passager  à transporter ( max 9+6+chauffeur) nécessitera un plancher en aluminium renforcé ; une solution possible serait un plancher alvéolé ( ou nid d'abeille), qui donne d'excellents résultats de résistance et de solidarité.

- Un moteur électrique de  motoroue, asynchrone et performant, pourrait être à réluctance variable et être composé d'un réducteur planétaire, ce qui le mettrait à la pointe de la technologie actuelle. 

Qu elle est l'idée d'utilisation de ces Mobi-Bus ?

Beaucoup de centres urbains de type européen possèdent soit des centres historiques à préserver de toute pollution, soit de piétonniers, des parcs municipaux, des espaces verts etc... où toute circulation de véhicules à moteur thermique est interdite !

Chaque ville, en fonction de ses besoins spécifiques et de son périmètre, pourrait déterminer des circuits fermés, avec arrêts fixes, où circuleraient ces Mobi-Bus, à cadence régulière.

Ces Mobi-Bus pourraient également être hélés et stoppés à la demande des utilisateurs (via une Appli Smartphone ?)

Circuit fermé expérimental mais adaptable :

Vitesse moyenne 25 km/h

15 ou 16 arrêts fixes, mais aussi hélés à la demande

Circuit fermé de 60 minutes

10 minutes maxi entre 2 Mobi-Bus

Transport gratuit.

Par Mobi-Bus : 1 chauffeur et 1 accompagnateur, habillé en costume unisexe (voir Mobi-Taxis). Ils seront utiles pour aide aux citadins, touristes... et surtout lors de l'accès aux personnes handicapées.

La gratuité du transport serait possible grâce aux apports publicitaires extérieurs (voir à ce sujet les Mobi-Taxis- vecteurs publicitaires) et aux aides diverses sur le plan local, régional, national et européen.


Mobi-Taxi

- La mise en place d'un service urbain de « mini-taxis ». Des jeunes adultes et adolescents, de 18 à 30 ans, pourraient devenir les chauffeurs de ces petits taxis Mobi, bridés à 25km/h maximum, dans un périmètre urbain central limité à un rayon de 5 kilomètres. Ils seraient tous habillés du même uniforme unisexe, proposé et primé lors d'une petite compétition entre jeunes créateurs de mode. Ce mouvement urbain de petits taxis Mobi, aiderait à nous faire connaître. Le prix de la course devrait être attractif, et cela responsabiliserait certains jeunes en quête d'une orientation professionnelle ; un encadrement social pourrait être mis en place.

Ces Mobi-Taxis devraient être habillés extérieurement d'une couleur vive attractive et facilement reconnaissable. De plus, et de par leur originalité, ces petits mini-taxis pourraient devenir un vecteur publicitaire important pour certaines marques célèbres de produits, mais dont les publicités devraient d'abord recevoir l'aval de notre Comité d'Ethique, avant leur mise en circulation publicitaire (exemple : Coca-Cola- Fructis- Nescafé- Fanta- Perrier- Proximus etc...).

De plus, munis d'un petit crochet-boule à l'arrière, ces petits MobiCity pourraient tirer une remorque légère munie d'un panneau publicitaire double-face.

Il est à noter que, du fait des rentrées publicitaires mobiles qui en découleraient, ces petits MobiCity pourraient devenir des moyens de mobilité performants, à proposer même gratuitement pour les petits déplacements urbains, ou à tarif très réduit (forfait de maximum 5 euros par course ?...) au service des populations utilisatrices.

Une formation adéquate (Forem ?) permettra à ces jeunes chauffeurs des deux sexes, d'être recrutés parmi les populations les plus précarisées.

Des points de contact et de transbordement d'utilisateurs pour les courses plus longues et hors périmètre intra-urbain (vers les aéroports par exemple) pourraient être définis sur les périmètres des gares urbaines (ou autre points-nœuds périphériques à définir), en collaboration avec les sociétés de taxis existantes, qui prendraient alors ces clients-utilisateurs en charge.

PS :

  • Ces applications publicitaires sur nos MobiCity se feraient par la technique du film adhésif pré-découpé, qui existe déjà sur le marché. Ce même film adhésif, s'il est perforé, éviteraient les salissures et les tags éventuels.
  • Enfin, n'oublions pas que cette nouvelle mobilité urbaine non-polluante permettrait d'utiliser les aides et les primes publiques disponibles, tant sur le plan national qu'européen.
  • Ce nouveau plan de mobilité urbaine par MobiCity est adaptable, sur le plan international, à tout centre urbain de type européen.

- En cas de réussite, et donc de rentabilité de ce nouveau concept MobiCity, nous aurons en point de mire trois objectifs sociaux à développer

- création d'une crèche à disposition de notre personnel actif.

- financement pour l'aide à l'enfance abandonnée ou orpheline.

- Financement de cabinets de toilettage, dans les refuges pour favoriser et faciliter l'adoption de nos animaux abandonnés


D'autres applications Mobi aux service des Administrés.

Les villes et communes pourraient s'équiper d'outils plus écologiques et non polluants pour les cérémonies festives et funéraires de leurs habitants.

Les Mobi-Events

Pour les mariages :

Habiller une remorque double-essieux d'une décoration adéquate, et la faire tirer par un petit tracteur électrique à motoroues (style MobiCity- fig. 5, adapté pour la traction)

Pour les cérémonies funéraires :

Idem que pour l'équipement nuptial, mais avec un décor adapté.

Il est effarant de voir encore, à notre époque, une proposition de funérailles utilisant des gros véhicules polluants (style station-wagon américaine, comme engin funéraire) qui envoient leurs fumées d'échappement nocives sur le cortège des accompagnants du défunt. Il est pourtant bien connu que c'est, lorsque ces gros véhicules à moteur thermique circulent à vitesse très lente que leur pic de pollution est le plus alarmant et, de plus répandu et respiré dans tout le cortège !

Option : la mise à disposition d'un Mobi-Bus pour les invités aux cérémonies.

Au service de la découverte du patrimoine-nature et des sites touristiques et insulaires :

Les Mobi-Touristics ou Mobi-Tours

L'utilisation de la motoroue permet une adaptation efficace pour équiper un véhicule tracteur écologique, à motoroues électriques et donc sans aucune nuisance pour les sites visités.

L'idée est de concevoir ce petit Mobi-Tracteur comme la tête d'un petit train « chenille » composé de petites cellules qui s'emboitent et se clipsent les unes aux autres par gâchette électrique avec quelques motoroues de traction montées sur l'ensemble.

Finis les gros tracteurs diesel polluants et bruyants qui convoient les touristes dans tous ces sites urbains et naturels, qu'il faut protéger et préserver à tout prix !!


NB. Il est à noter que ce dossier MOBICITY devrait rester en toutes circonstances a-politique.